Articles

Le syndrome post décadence et la perte de poids

Image
Aller, on range les chocolats, on termine le reste de foie gras, on raclele fond de sauce de la dinde et on élague la moindre petite branche de buche qui dépasse en se gratifiant d’un majestueux « chérie je termine car ça va se perdre ».Après cela, tout le monde au vert. On mange, du quinoa, du boulgour,du fonio et on ira jusqu’à se chopper la diahrée à brouter des herbes de jouvence ou manger 10 fruits et légumes par jour. Mais surtout il va falloir se remettre au sport car ça ne va plus du tout. Cette impression d’être un beignet imbibé d’huile, voire pire, d’un baba au rhum littéralement gonflé et ramolli par des litres de spiritueux aux noms inavouables. Car on ne veut plus de « ça » et on se dit que l’année prochaine on sera plus raisonnable. On se dit que plus jamais on devra ôter le dernier bouton du pantalon pour finir son repas ou prendre un citrate de bétaïne comme mamie Jeanne nous l’a recommandé. Et finalement, ces cycles « décadence nutritionnelle/mise au vert » ne sont pa…

La secte des Egosportifs

Image
Tout commence par une phrase anodine, jetée dans notre face avec leur regard ravi et supérieur.
« Le sport pour moi c’est un plaisir!! »
Combien de fois ai-je entendu cette phrase ou son équivalent? Je ne les compte plus. Ce que je peux vous affirmer c’est que ce plaisir semble trouver sa source dans tout autre chose depuis quelques temps.
Il y a une bonne vingtaine d’années (ma nièce dirait du temps des dinosaures) avant l’apparition de Fessebouc, Touiteur, et consorts, le sport se pratiquait dans des endroits quasiment imperméables au monde réel. Quand on parlait de Sport on parlait entre gens initiés à la compétition. La plupart se regroupait dans des gymnases, sur des terrains, autour de stades, bref, dans des endroits qui faisaient fuir sédentaires, bedonnants, ménagères et mégères. Je vous parle d’un temps où le Sport sentait encore bon la sueur, le sang et les tripes... (´sont tous morts mon colonel) Aller, disons la sueur, la boue, et la chaussette en fin de cycle. En ces temps là…

Comment choisir mon coach?

Image
En voilà une question importante.

Il faut tout d'abord se diriger uniquement vers les coachs PROFESSIONNELS. Trop de monde se revendique coach, mais tout le monde n'a pas les qualifications pour exercer ce métier.
Aussi, votre coach doit être déclaré à diverses institutions afin de pouvoir vous donner des cours en toute légalité.

Il doit être en mesure de vous présenter:

une carte d'éducateur sportif professionnel qui indique qu'il possède les diplômes nécessaires et un minimum de savoir faire en matière de remise en forme. Son contrat d'assurance responsabilité civile professionnelle. En cas d'accident cela peut couter très cher à la fois au client mais aussi au coach si le client demande réparation.une facture avec son numéro de SIRET, ce qui vous permet de vous assurer qu'il déclare bien ses prestations

Ces trois points sont le strict minimum avant de choisir son coach. Si l'un de ces trois points ne peut vous être présenté... passez votre chemin! Vo…

Faites du sport qu'il disait

Image
« J’ai quelques kilos à perdre. » «  Mon médecin m’a dit que j’avais du cholestérol. » « J’ai de l’arthrose. » « J’ai mal au dos ». « Je suis stressé(e) ». « Je veux me muscler. » « Je veux être mince. » « Je veux me sentir bien dans ma peau » « Ma femme s’est barrée avec les gosses»…
A en écouter certains, le sport serait le remède à tout ou presque. Vous l'aurez compris, c'est phrase de la décennie: IL FAUT FAIRE DU SPORT
Alors que fait le bon citoyen? Et bien , il fait du sport, du sport, et encore du sport. Surtout il court, court, encore et encore. Mais après quoi court il? Après son bien être? après la performance? après les garçons et/ou les filles? après la notoriété? il court peut être après le temps qui passe, pour se prouver qu’il est encore « capable ». Et après tout, peu importe, ce qui compte c’est d’en faire. Le principe de « se bouger » ça il l’a bien compris, après une bonne décennie de « manger/bouger » à toutes les sauces et à grands coups de spots publicitair…